-- Übersicht » Nice

Posts Tagged ‘Nice’

28 septembre 1950. Pour faire plaisir à Robert

Article publié le : samedi 26 mars 2011. Rédigé par : Liliane


28 septembre 1950. Le mariage, à Nice, de Robert et Daisy (ils sont très beaux!). De gauche à droite au second plan, le père de Daisy, son frère Pierrot, Mado, mère de Robert. «Et devant, en modèle réduit, une certaine personne, une certaine Liliane», coupe de cheveux maison, avec broche Niçoise et robe de velours un peu violine à smocks (faite par Madame Gachet, couturière voisine et Claudine). Permanence du col Claudine, années 50, leitmotiv pour une des lignes de vêtements japonaise Comme des Garçons.

A propos de Nice (années 30)

Article publié le : samedi 27 juin 2009. Rédigé par : Liliane

nice_1930
Mado, Robert, Claude, Claudine, Plage de la Tour rouge à Nice, été 1934. (Mariage de Claude et Claudine à Nice en février 1934).

«Quelle est la nature de l’art, quand il arrive à la mer?»
John Cage, in «Robert Rauschenberg, Artiste, et son œuvre», Silence, 1ère édition 1961


Jean Vigo, A propos de Nice (1930) (23′, master numérique restauré)
[Vigo apparaît en Pierrot parmi les danseuses]

«Jean Vigo, né en 1905… Automne 1928. Départ pour Nice, mariage avec Lydu en janvier 1929. Un mois auparavant, Vigo est engagé comme aide-opérateur à la production Franco-Film, aux studios de la Victorine à Nice. 1929. La première caméra (offerte par le père de Lydu) et aussitôt l’idée d’un documentaire sur la ville de Nice. Repérages. Mauvaise santé du couple. Retour à Paris pour consultation. Rencontre avec Jean Lods et son opérateur Boris Kaufman. Tous deux ont bien assimilé les découvertes du « Ciné-œil » de Dziga Vertov, le frère de Boris.
1930. Vigo et Kaufman s’associent et tournent à Nice. En mars, ils ont tourné quatre mille mètres. Montage. Le travail est achevé début mai. Projection de A propos de Nice, « point de vue documenté », faux documentaire et vrai pamphlet. […]
Jean Vigo rédige le communiqué de presse: « Jean Vigo et Boris Kaufman viennent de terminer leur film A propos de Nice. Ciel bleu, maisons blanches, mer éblouie, fleurs multicolores, cœur en liesse, telle apparaît d’abord l’ambiance niçoise. Mais ce n’est là qu’apparence éphémère, que la mort guette, d’une ville de plaisirs. »
28 mai 1930. A Paris, le film est projeté sur l’écran de l’ancien théâtre de Jacques Copeau, le Vieux-Colombier, devenu cinéma d’avant-garde.
Le 14 juin, Jean Vigo présente son texte-programme: Vers un cinéma social… » in Booklet du DVD, L’Intégrale Jean Vigo, 2008. Télécharger le texte (pdf) (source > maison du film court)

Ni(etzs)c(h)e à Nice

Article publié le : mercredi 17 juin 2009. Rédigé par : Liliane

seringa
Patrick Mauriès, Nietzsche à Nice, Gallimard, Paris, 2009.

«Nietzsche arrive à Nice le 2 décembre 1883. [Il] loge au 38 rue Ségurane. [Il]  revient ensuite quatre fois du 8 décembre 1884 au 8 avril 1885, du 11 novembre 1885 au début mai 1886, du 22 octobre 1886 au 2 avril 1887, du 22 octobre 1887 au 2 avril 1888.»

Claudine séjourne à Nice au 18 rue Ségurane, chez sa sœur Mado, régulièrement, chaque année à partir de 1933 et longuement pendant la deuxième guerre mondiale avec sa fille Nicole.

«Exempte de toute pesanteur allemande, cette terre est aussi naturellement musicale, inspiratrice, énergique, qualité primordiale en ce moment où, explique [Nietzsche en 1886] à Gast [son ami], « nous avons un besoin urgent d’une profession de foi musicale antiromantique: ne plus demander à la musique de la ‘morale’, et un ‘relèvement du peuple’, mais de l’art, ars, de l’art pour artistes, une espèce de divine indifférence, une espèce de gaîté illicite, aux dépens de tout ce qui a ‘de l’importance' ». Lors de son dernier séjour, Nietzsche entendra quatre fois la Carmen de Bizet, puis ses Pêcheurs de perles (qu’il quitte au premier acte, trouvant l’ensemble trop wagnérien) […].»

Claudine, jeune trentenaire, à la fin des années 30, écoute et chante des arias des Pêcheurs de perles, comme «Au fond du temple saint»:

1933. 1962. La vie en maillot de bain (2)

Article publié le : mercredi 10 juin 2009. Rédigé par : Liliane

clomadotataz
Nice, la Baie des Anges, 1933: Mado, Claudine et Françoise…


Puccini, Madame Butterfly, «Un bel di, vedremo».
Interprète: Cheryl Barker. Mise en scène: Bob Wilson, Amsterdam, 2009.
Un aria que chantait Claudine…. (titré en français:  «Sur la mer calmée»).

nicetourouge
Nice, plage de la Tour Rouge, été 1962: Marcelle, Franck et Maryline, Liliane.

Lien: 7 Juillet 2003, juillet 1983. La vie en maillot de bain