-- Übersicht » 2010 » novembre

Archives novembre, 2010

Michael Lin. The colour is bright the beauty is generous.

Article publié le : lundi 29 novembre 2010. Rédigé par : Liliane


Michael Lin al Centro Pecci ©Foto di Massimo Listri

http://www.studiopesci.it/index.php?show=photo&id=883?

Mieke Gerritzen, artiste-designer

Article publié le : dimanche 28 novembre 2010. Rédigé par : Liliane


Mieke Gerritzen

+ à regarder

BEAUTIFUL WORLD, 2005, DVD Art movie about the world tradition, modernity and the future (with Mieke Gerritzen)

Face au mur: papiers peints contemporains

Article publié le : dimanche 28 novembre 2010. Rédigé par : Liliane


y aller : au Mudac à Lausanne du 3 novembre au 13 février 2011!

The 80’s were the greatest.

Article publié le : samedi 13 novembre 2010. Rédigé par : Liliane

Comme l’impression de l’avoir déjà mis sur ce blog? Nos amis de Drugstore sont nés au début des années 80 (voir ci-dessous)

Drugstore#7. Le petit dernier!

Article publié le : samedi 13 novembre 2010. Rédigé par : Liliane


DRUGSTORE#7
envoyé par ozego6. – Films courts et animations.

Marguerite Duras. La base.

Article publié le : samedi 6 novembre 2010. Rédigé par : Liliane

«Brouillon. L’engagement communiste, l’antigaullisme, l’anticolonialisme au moment de la guerre d’Algérie, Mai 68, l’élection de l’ami François Mitterrand : C’était Marguerite Duras égrène les étapes historiques et politiques des combats d’après-guerre. Pendant cinquante ans, l’écrivain va obstinément rester à gauche en étant de plus en plus méfiante à l’égard des militantismes de toute sorte. Qu’est-ce que voter à gauche ? La réponse dans «un cahier de brouillon» retrouvé par Jean Vallier dans les archives : «Voter communiste c’est voter pour les socialistes. Voter pour les socialistes, c’est voter pour le prolétariat. Je vote pour le prolétariat, je vote pour une gauche déclarée, évidente, éternelle. Je vote pour un parti : le parti du prolétariat, celui du PS et du PCF ! Voter à droite, c’est voter pour un clan. Voter pour un clan, c’est trahir la base, le mot n’a pas été remplacé, il est de nature irremplaçable, c’est-à-dire voter contre le prolétariat des rues, des banlieues, des usines, des grandes chaînes automobiles… C’est honteux, complètement déshonorant.»» (années soixante).
in
Jean Vallier C’était Marguerite Duras tome 2 1946-1996,  Fayard, 966 pp., 29,50 €.  extrait de l’article de Claire Devarrieux à propos du livre, Libération 4 novembre 2010