-- Übersicht » Varia-texte Reader

Karl Jaspers. Strindberg et Van Gogh. Extraits

Article publié le : mercredi 31 août 2016. Rédigé par : Liliane


rencontres de théo quant
chat de rencontre sans inscription
rencontre camera
femme chatou
site de rencontre cathos
demande de rencontre facebook
rencontre avec des stars skyblog
conseil 1ere rencontre
rencontre hasselt
rencontres femmes etrangeres
rencontre gay yaounde
site de rencontre aux canada
rencontre tafraout
rencontre teufeur
rencontre pirate la rochelle
rencontre avec elizabethtown bande annonce
rencontres de moriond wiki
poeme pour rencontre amoureuse
rencontre famme algerien
petit mot pour une premiere rencontre
rencontres adolescent quebec
rencontres sennecey le grand
prostituee bruxelles vitrine
rencontre peteuse
rencontre femme portugaise gratuit
les sites de rencontre les plus connus
furet du nord rencontres
papa célibataire rencontre
que veut dire prostituée
agence rencontre meexup
prostituée krakow
premier sms après rencontre
rencontre abonnés à la pgw gangnam style
rencontre eysines
site rencontre amsterdam
film rencontre avec joe black
lili2.be rencontre
expérience prostituée forum
lieux prostituees lyon
prostituees den haag
site rencontre bayeux
site de rencontre skate
chat rencontres adolescent
florence cassez rencontre nicolas sarkozy
application iphone rencontre proximité
ecolo rencontre avis
teste rencontres amoureuses
rencontre saint maixent sur vie
werkwijze prostituee
prostituee le bouscat
rencontre petit quevilly
plus envie de rencontrer
prostituées hautes alpes
liste de site de rencontre totalement gratuit
rencontres danse indienne 2011
sugar baby rencontre
rencontre a deux coeur solitaire
prostituée salon de provence
rencontre sur internet pour mineur
rencontre saint gaudens
rencontre recherche industrie-biogaz
a la rencontre des alphas
rencontre du troisieme type avec ben stiller
rencontre géolocalisée yuback
sites de rencontre sur internet 2010
rencontre femme olx france
site de rencontres lovelee
rencontres restaurant
petites annonces la provence rencontres
jeux de rencontre amoureuse en ligne
lieu de rencontre en camping car
annonce prostituée valais
rencontre sipa gasy
manon prostituée toulouse
rencontre tintin et haddock
tarif prostituée thailandaise
rencontre pharma
prostituee dans la litterature
rencontre scato liege
rencontre entre femmes
rencontre saint chamond
www rencontre reunion com
prostitute house ashton idaho
site de rencontre congolais
rencontre a deux mains
rencontre femme sexe annecy
duo des non rencontre
rencontre gay istanbul
rencontres célibataires timides
rencontre avec les zoulous
rencontre fatale ncis
ted rencontre barney
rugby rencontre a quinze
site rencontre bulgarie
tano la prostituée
rencontre femme sexe chartres
sites rencontre wiki
rencontre entre robert pattinson et kristen stewart
rencontre mail
vais je faire rencontre
oulfa rencontre
citation sur nouvelle rencontre
rencontres hot dakar
phrases site rencontre
rencontre les abrets
badoo rencontre paris
femmes prostituees maroc
rencontre de cleopatre avec cesar
top annonce rencomtre 79
mektoube site de rencontre
prostituée quai de la fosse
chat saint cloud
prostituée prestation
rencontre femme marche en famenne
rue des prostituées grand
alice rencontre lapin blanc
site de rencontre portugais en suisse
site rencontre rendez vous belgique
rencontres theatre olmi cappella
nrj12 chat rencontre
rencontre super heros
adresse email rencontre
rencontre femme safi maroc
rencontre femme sexe haute garonne
sites rencontre yonne
site de rencontre badoo belgique
une rencontre memorable
site de rencontre instantané gratuit
rencontre femme fermont
cite de rencontre indien
rencontre femme dieppe
prostituee worden
sexe stains
rencontre femme cherche homme 974
rencontre love easyflirt
rencontres chili
rencontre toulouse
rencontre sans lendemain nouvelle calédonie
rencontre badoo quimper
rencontre femme bcbg femmes célibataires
rencontre du troisieme type soundtrack
contact rencontre agriculteur
rencontre d un soir belgique
image rencontre spermatozoide ovule
letra y acordes de al fin te encontre rio roma
rencontre femme sexe saint dizier
code promo easy rencontre
http www forum rencontre fr
rencontres photo lorient
rencontre miro picasso
rencontre aquaculture
club de rencontres sur lille
lieux de rencontres dans le 78
rencontres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2013
cia prostitutes
rencontre pay bas
location appartement bon rencontre
site de rencontre gratuit et sans engagement
rencontre tizi ouzou algerie
rencontre femme musulmane en france gratuit
site de rencontre mecheux
rencontre musicale irlandaise 2011
club de rencontre wiki
rencontre garcon lyon
barney stinson rencontre son pere
prostituées torcy
texte la rencontre
quand harry rencontre sally bande originale
site de rencontre 100 gratuit au québec
palmashow quand on rencontre son ex au supermarché
photos site de rencontre
kit graphique site de rencontre gratuit
rencontrer luis ansa
rencontre du 4eme type film
de rencontre sérieuse
rencontre mauricien france
rencontre croate
cocu bar rencontre laval
qui est la grande prostituée
conjugaison rencontrer en anglais
rencontre femme sexe agen
rencontre pompadour
var matin annonce rencontre
j ai rencontre garcon formidable
rencontre ouattara hollande
chat rencontre hasard
sites rencontres aube
site de rencontre gratuit pour animaux
www yabiladi rencontre
les prostituées aux philippines
rencontre tennis usep
prostitute boy
dating femmes le gosier
temoignage prostitué dsk
rencontre marocaine sur paris
rencontre thizy
site africain de rencontre gratuit
prostituée madrid
femina rencontre ruffo
site de rencontre special pompier

Guillaume Apollinaire. L’esprit nouveau et les poètes. 1917

Article publié le : dimanche 24 juillet 2016. Rédigé par : Liliane


corinna dubois rencontre
rencontre forum ado
rencontre blaringhem
rencontres management projet
points rencontres suisse
wow rencontre du troisime trip
rencontre knokke
rencontre justine bertrand
matthieu ligier rencontre
le bon coin vendee rencontre
site de rencontre franco malgache gratuit
moi christiane f. ..13 ans droguée et prostituée film youtube
des sites de rencontre au senegal
mon mari va sur des sites de rencontre pourquoi
rencontre femme grenoble
site de rencontres iris
citation on rencontre des gens
rencontres alcooliques anonymes
chat discussion rencontre et amitie au maroc
rencontre occasionnelle paca
rencontre rat
annonce abidjan rencontre
site de rencontre idylive
rencontre avec un homme americain
rencontre angela merkel et sarkozy
rencontre mariage reims
rencontres gay marrakech
quand chuck rencontre larry extrait
agence rencontres bulgarie
rencontres vieilles voitures
prostitute coimbatore
prostituée sécurité sociale
sexe brest
rencontres digne-les-bains 04
site re rencontre
souper rencontre le corail
club rencontre celibataire paris
avis site de rencontre russe
prostituée neuilly sur marne
m6 rencontre kate william
hotel belle rencontre male
rencontres nationales e tourisme pau
eleanor calder et louis tomlinson leur rencontre
rencontre celibataire equitation
site de rencontres prestige
tarif prostituees ziguinchor
rencontres hommes plus de 50 ans
site de rencontre pour cinquantaine
rencontre madonna et brahim
site rencontre algerie 100 gratuit
rencontres annecy avec photos
rencontres narbonne
les deux mers qui ne se rencontrent pas
rencontre port royal
prostitute pants
rencontre localisé
rencontre latino france
rencontre soeur jumelle
nyon rencontre
la rencontre de freud et de gustav mahler
prostituée sur msn
rencontre femme en cerdagne
belles femmes russes rencontres
sites rencontres mayotte
rencontres vocabulaire
numero de telephone de prostituee
quand chuck rencontre larry soundtrack
prostituées dans l aude
rencontre parlementaire santé au travail
club rencontre 78
texte la rencontre louis pergaud
pap rencontre
tellement vrai site de rencontre
nice matin annonces rencontres
association rencontres loisirs bordeaux
rencontre des parents de ma copine
site de rencontres gratuites sans inscription
rencontres paranormales luc langevin
rencontre femme belge
rencontres internationales de chimie thérapeutique
prostituée sur gap
prostituée sur nevers
point rencontre gare lille europe
emission tellement vrai rencontre sur internet
rue prostituee metz
ou se trouve les prostituees a aix
site de rencontre femme madagascar
fac rencontres
tiger woods prostituée
baudelaire rencontre amoureuse
prostituee frouard
harry styles rencontre la maman de taylor swift
rencontre nouzilly
rencontre logan gael
rencontre femme donnacona
rencontre a wicker park
hire prostitue in thailand
site de rencontre troisième âge
forum evaluation prostituée
comment faire rencontres badoo
site de rencontre convertis musulman
ld rencontres
rencontre franche comte
rencontre anonyme sans inscription
en quoi peut-on dire que la rencontre avec staline est théâtrale
rencontre femme gonesse
eden rencontres visio fun
rencontre crawler rc
rencontres fleurier
lieu unique rencontres de sophie
club de rencontre malgache
rencontre cleopatre avec cesar
pas de rencontre au hasard
rencontre rosemont
rencontre fille mada
adresse des prostituées a lyon
prostitute chicago
rencontres respectueuses
agence de rencontres grenoble
video rencontre algerie egypte
message rencontre gratuite
revue parisienne rencontre
la magie des rencontres et des découvertes heureuses serendipity
dating femmes cherbourg octeville
forum rencontre infidele
prostituce studentek
rencontre sexe epernay
tayri rencontre
comment prendre contact sur un site de rencontre
rencontre khrouchtchev kennedy
paroles chanson rencontres grand corps malade
liste noire site rencontre
meilleur application rencontre gratuite
rencontre gratuite brioude
rencontre sciences et humanisme 2012
faire des rencontres tokyo
franck ribery prostituée
cleopatre a rencontre cesar dans
contact rencontre a xv
prostituée orly
cite de rencontre gratuit en algerie
passe compose of rencontrer
prostitute london uk video
rencontres vinicoles force 4
rencontre des arts 2011
annonces rencontres seniors gratuites
mélodie rencontre du 3ème type
rencontre johnny laeticia
videos des prostituées senegalaise
rencontres beaune
cleopatre et cesar leur rencontre
rencontre jujitsu
rencontre jerusalem
naruto rencontre yondaime
site rencontre surdiplomé
claude monet rencontre boudin
no kid rencontre
rencontre nogent sur marne
site rencontre inchallah belgique
agence rencontres lausanne
rencontres jeunes chercheurs en recherche d
rencontre brussel
rencontres halal
sites rencontre femme malgache photo
rencontre chorale montreux
agence rencontre bielorusse
rencontre ado japonais
ou trouver des prostituees a dubai
rencontre east nfld
brian 3eme rencontre gta 4
rencontre a wicker park streaming
rencontre uoif bourget
rencontre pour fonctionnaire
rencontre grimpeur
rencontres personnes malentendantes
a la rencontre de forrester chanson
liste des rencontres parions sport
rencontre femme courte
chat sexe brest
rencontre liban
rencontrer mon ange gardien
association rencontres loisirs 44
femme rencontre homme belgique
site de rencontre gratuit meeting
rencontre creuse
rencontre amoureuse en poesie
topannonces rencontres fr
prostituée dans le 91
site de rencontre fille russe gratuit
rencontre blendr
rencontre à wicker park myegy
programme des rencontre can 2012
souper rencontre trois rivieres
quand jack rencontre amy film
comment devenir prostituée de luxe
prostituée contact
problemes rencontres sur dacia duster
bonjour prostituée
application android rencontre géolocalisation
gossy connect site de rencontre

Jean Birnbaum. Des esprits dérangés

Article publié le : jeudi 21 juillet 2016. Rédigé par : Liliane

Le monde du jour

Priver le carnage niçois de toute signification politique, au prétexte que son auteur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, était instable psychiquement, nous place devant notre incapacité à envisager sérieusement la force spécifique de Daech, rappelle Jean Birnbaum, responsable du « Monde des livres ».

Dès le lendemain du massacre qu’il a perpétré à Nice le 14 juillet, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a été décrit comme une personnalité fragile, dépressive, aux tendances psychotiques. Le tueur présentait notamment « des problèmes avec son corps », a témoigné un psychiatre tunisien naguère consulté par le jeune homme.
« C’est l’acte d’un fou », a résumé l’une de ses voisines au Monde. Depuis lors, beaucoup ont posé la question : même si le carnage de Nice a été prémédité, peut-on vraiment parler d’entreprise terroriste à propos d’un homme qui n’avait pas toute sa raison ?
En vérité cette question ressurgit presque à chaque attentat, et elle est révélatrice à plus d’un titre. Elle dit d’abord quelque chose de notre rapport collectif à la folie. Car poser la question en ces termes, c’est suggérer que l’acte meurtrier, dès lors qu’il serait emprunt de délire, serait vidé de tout élan politique et religieux.

(suite…)

Jean-Luc Nancy. Un camion est lancé

Article publié le : lundi 18 juillet 2016. Rédigé par : Liliane

Facebook Автостудия Глянец
Instagram Блеск
Facebook Блеск
Facebook Детейлинг
Instagram Детейлинг
Instagram Автостудия Глянец

Gilles Deleuze – Cinéma cours du 23/11/82

Article publié le : samedi 7 mai 2016. Rédigé par : Liliane


gustave flaubert rencontre
femme qui recherche rencontre
rencontres latines 2013
rencontre ado haut rhin
voyages rencontres berberes
qui rencontre le petit prince
bois des huit rues rencontre
rencontre marboue
nicolas sarkozy et carla bruni leur rencontre
rencontres pour sorties amicales
avis site rencontre inchallah
site de rencontre pour jeunes de 17 ans
restaurant rencontre bruxelles
sites pour rencontres amicales
forum rencontre auvergne
naruto rencontre jiraya
gta 4 prostitute lola
rencontre homme diego suarez
site web pour rencontre
rencontre femme jard sur mer
salle des rencontres montataire
rencontre femme mortagne au perche
rencontres art et essai
sites rencontres gratuits pour seniors suisse
rencontre du courtage
site de rencontre femmes
agence de rencontres les herbiers
faire des rencontres en indre et loire
les prostituées wiki
annonce site de rencontre exemple
quand harry rencontre sally dvdrip uptobox
rencontre la bouilladisse
rencontres animation formation magelis
rencontre ado val de marne
site de rencontres gratuit pour hommes
facebook prostituees
site de rencontre pour mariage 100 gratuit
rencontre imedia
série sur une prostituée
rencontre secret phone
rencontre vence
prostituée andalousie
prostitute numbers in dubai
site rencontre sérieux forum
rencontre femme roumaine en france
rue prostituée tours
rencontres senegalais france
site de rencontre comme bazoocam
prostituees chatellerault
soiree rencontre lorient
chat sexe angouleme
rencontre femme bali
rencontre femme estrie
mazal tov site de rencontre
rencontre sortie bordeaux
code rencontre pokemon vert feuille
rencontres balaruc
rencontre valide handicapé
site de rencontre maroc pour mariage
rencontre sexe les ulis
code rencontre pokemon saphir
maxirencontre avis
rencontre tunnel sous la manche
les personnages que rencontre le petit prince
rencontre hommes 50 ans
rencontres etrangeres
site de rencontre chrétien gratuit
point rencontre chomeurs precaires toulouse
rencontre chemillé
bushi rencontre
site de rencontre totalement gratuit et non payant
centre rencontre loisir gland
prostituées vice city
sexe brest
dating femme moselle
site rencontre musulman gratuit
site de rencontre gratuit dans le 41
skyblog rencontre amoureuse
lieux de rencontres royan
je pense que les belles rencontres
la rencontre gratuite en ligne
prostituée gabonaise
emission rencontre avec x
petite annonce rencontre serieuse gratuite
rencontres champlain montaigne
sit de rencontre 100 gratuite
site de rencontre pour agriculteur québec
site de rencontre sur lyon ado
hadith rencontre femme
tom hardy rencontre bronson
site de rencontre femme gratuit 37
titre mail rencontre
rencontres culturelles nonza
p a rencontre
rencontres multilingues
les enquetes impossibles rencontre mortelle
cite de rencontre attractive
edition rencontre lausanne napoleon
rencontre canada montreal gratuit
site rencontre nrj chat gratuit
rencontre chorales ile de france
agrirencontre rencontre
a la rencontre de forrester megaupload premium
quand ally rencontre larry
chat sexe haute marne
site de rencontre abu-dhabi
site rencontre amitié lyon
nigeria can prostituée
superencontre test
rencontre libourne 33
rencontres crunch
rencontres cépages modestes
faire des rencontres en inde
petites annonces gratuites pour rencontres
meet laval
cardinal mort prostituee
rencontre cinema vence
j espère avoir l occasion de vous rencontrer
rencontres amoureuses sur vannes
rencontre femme diego-suarez madagascar
quelle site de rencontre
je voudrais devenir une prostituée
rencontre golf celibataire
rencontres forum nantes patrimoine
bastareaud prostituée
grand coeur malade rencontre
rencontres philosophiques le mans
rencontres gay istanbul
rencontres filles ukraine
mensonges sur sites de rencontre
prostituées à domicile yvelines
meat market rencontre
les prostituées du net
rencontre femme africaine com
rencontre photographique vendome
la rencontre résumé
marjorie prostituée
rome rencontres
film prostituée
rue prostituees amsterdam
rencontres seducto
jeux rencontre lutte
idylive rencontres
cherche rencontre oran
site rencontre pour ado oise
recherche prostituée dijon
prix prostituee a marrakech
rencontres saint-priest
la rencontre allan wesley eckert résumé
histoires de rencontres maeve binchy
rencontre jeun
rencontre st maximin
femme thiais
rencontre avec thaddeus
site de rencontre pour faire un bebe
belangenbehartiging prostituees
bourget rencontre annuelle musulmans 2011
chat grasse
ou faire une rencontre amoureuse
site de rencontre avec adresse msn
dsk prostituées carlton
rencontres comptables
rencontre frere
une étrange rencontre histoire
rencontre entre couple nord
que veulent les hommes sur les sites de rencontres
rencontres roanne
rencontre avec un veuf
rencontre compagnon de voyage
rencontre phoebe mike
meet saint cloud
application iphone rencontre autour de soi
diners rencontres
madagascar rencontre amoureuse
prostituee voglans
rencontre femme bosniaque
rencontre de motard
site de rencontre catholique gratuite
petites annonces prostituées
rencontres arf
rencontre africa
rencontre flatulence
rencontre mios
souper rencontre longueuil
rencontre avec patrick sobral
chat narbonne
letra me encontre una rosa
quand harry rencontre sally upload
adresse prostituée aix en provence
sites de rencontre non payant
que fait un crocodile quand il rencontre une superbe femelle
rencontre gindou 2013
rencontre etauliers
rencontre femme seynod
rencontres celibataires algerie
site rencontre miss
point de rencontre rebecq
site de rencontre antillais musulman
rencontres chiang mai
lieux de rencontres oise

Philippe Nuss. Esquisse de cartographie psychique des œuvres d’Opicino de Canistris

Article publié le : jeudi 21 avril 2016. Rédigé par : Liliane

Philippe Nuss, psychiatre et chercher en biologie moléculaire (CHU Saint-Antoine & Université Pierre et Marie Curie, Paris) a écrit la postface du livre de  Sylvain Piron, Dialectique du monstre, enquête sur Opicino de Canistris, Zones Sensibles, Pactum serva, 2015
Site du livre > http://dialectiquedumonstre.net/

Cette postface a pour titre
Esquisse de cartographie psychique des œuvres d’Opicino de Canistris, pp. 175-180
Extraits :

«À l’instar des créations qui défient le temps, les créations d’Opicino de Canistris sont à la fois immédiatement accessibles et profondément mystérieuses. Offertes au regard du psychiatre ou de l’historien, elles fascinent d’emblée par l’intensité de leur pouvoir évocateur tant elles semblent donner consistance à ce que ces savants observateurs du monde ont progressivement compris de l’essence de leur discipline respective. Sous leurs yeux d’abord incrédules se dévoile soudain une sorte d’archétype: une quintessence de l’expressivité d’une psychopathologie pour le psychiatre: le surgissement du sujet moderne au crépuscule de l’ère médiévale pour l’historien. En scrutant de plus près leur objet, l’un comme l’autre mesurent aussi la retenue qui doit être la leur tant est grand le risque d’amalgame, de contresens, de généralisation hâtive. La précaution fait rapidement suite à l’engouement.

Une approche psychopathologique classique des différentes productions graphiques d’Opicino consisterait à assembler des manifestations pathologiques (comme par exemple le délire), à identifier un mode de fonctionnement spécifique (un trouble du rapport à la réalité et au symbolique) ainsi que des éléments biographiques mettant notamment en lumière un trouble de l’ajustement social en rupture avec le fonctionnement antérieur —les différents diagrammes d’Opicino, leur conception graphique, l’étrangeté et l’atypicité de leur expression incarnant en quelque sorte, sous une forme visuelle, le dérèglement pathologique du patient. La bizarrerie, le caractère apparemment archaïque des représentations graphiques, leur juxtaposition et leur insertion dans une réticulation géométrique truffée de sentences mi-commentaires, mi-graphes, semblent construire une tentative d’explication totale du monde, preuves de sa foi en Jésus Christ autant que de sa fidélité au pape.

Ce type de création existe indubitablement dans la psychose, trouble dans lequel on observe une difficulté à intégrer dans un tout unique, cohérent et flexible, l’expérience de ce qui vient de soi et du monde, le symbolique et le réel, tout en maintenant la distinction et l’indépendance de chacun de ces ingrédients du réel vécu. La désorganisation psychique se manifeste ainsi chez le schizophrène autant dans son apparence et son comportement que dans son discours. On observe ainsi une atteinte de la prosodie, des anomalies lexico-sémantiques, une désorganisation de l’axe thématique et des règles de cohérence textuelle ainsi que des ruptures énonciatives conduisant à de surprenantes et imprévisibles associations. Les représentations du monde des patients sont ainsi imprégnées autant par la juxtaposition des différents champs (réel, imaginaire et symbolique), comme s’ils appartenaient au même domaine et au même espace-temps, que par l’interpénétration de chacun d’entre eux, l’un pouvant subrepticement se substituer à l’autre. Il en résulte une reconstruction de la réalité qualifié d’autistique dans la mesure où le sujet est coupé des contingences du monde, des conventions implicites de la relation interpersonnelle et du rapport à son propre corps. Indubitablement, ce type de mécanisme est à l’œuvre dans bon nombre de planches d’Opicino de Canistris.

Les conceptions psychanalytiques classiques de la psychose postulent un défaut précoce du développement psycho-affectif du patient au cours duquel on observe une régression et une fixation de la libido à un stade auto-érotique très archaïque du développement. Le corps du sujet comme unité imaginaire ne serait pas parvenu à se séparer de celui de l’autre, rendant indistincte la limite entre ce qui est de soi et ce qui est du monde extérieur. Cette perturbation primaire du lien libidinal à la réalité expliquerait les manifestations observées chez les patients, les symptômes étant compris autant comme des signes de ce défaut que comme des tentatives de restauration du lien avec la réalité (1).

Selon cette conception de la psychose, les déficits observés chez les patients à l’adolescence ou chez le jeune adulte sont constitutionnels: ils concernent la construction psychique du sujet et expliquent les difficultés majeures qu’il a à s’inscrire dans la réalité. Pour Jacques Lacan, la psychose est la conséquence « …  d’un manque au niveau du signifiant », d’un « trou » comblé par le monde fantasmatique. « Ce qui a été forclos dans le symbolique apparaît dans le réel » (2).

C’est de cette atteinte du signifiant dont témoigne le délire qui reste, conformément à la perspective freudienne, une tentative de suture dans la réalité. Dans le cas d’Opicino, si ce modèle est intéressant en ce qui concerne l’analyse des productions graphiques après 1335, de nombreux éléments biographiques et conceptuels convergent pour, au contraire, témoigner chez lui d’une forte capacité d’adaptation à la réalité. Opicino fut confronté très jeune aux vicissitudes de l’existence (la mort précoce de son père, son départ de Pavie, ou les errements de sa carrière) et put y faire face: il est parvenu, dans des conditions de vie difficile, à susciter l’intérêt et la confiance lui ayant permis d’occuper différentes positions sociales autonomes comme celles de précepteur, de courtisan du Pape ou de scribe à la Pénicenterie.

Les conceptions plus récentes de la psychose la font résulter d’une atteinte neurodéveloppementale / neuroplastique du cerveau (3). Les manifestations cliniques de psychose sont comprises aujourd’hui comme la conséquence d’anomalies de migration et de maturation des cellules qui constituent le système nerveux central, anomalies qui pourraient apparaître dès l’embryogenèseet s’amplifier à l’adolescence. L’émergence clinique de ce trouble résulterait de la combinaison de telles atteintes avec des facteurs délétères acquis depuis l’enfance, ainsi que d’un déficit en facteurs de protection. Cette compréhension permet d’expliquer la grande hétérogénéité de la présentation clinique des personnes souffrant de psychose, notamment la variété de l’âge de début des troubles, des compétences d’apprentissage et sociales, mais aussi l’hétérogénéité des manifestations cliniques. Cette manière d’envisager la psychose permet en outre de rendre compte de nombreuses anomalies non psychologiques observées chez ces patients —tels que des troubles de la motricité, de la structure du cerveau et des capacités neurocognitives (troubles de la mémoire, de l’attention, du traitement du contexte ou du rapport à l’espace ou au temps).

Appliqué à la biographie d’Opicino, telle que nous pouvons la connaître, ce modèle de psychose serait en apparence plus susceptible de rendre compte du début tardif et brutal des manifestations graphiques et comportementales en rupture avec son fonctionnement préalable. Les raisons de cette bascule ne sont pas évidentes. Opicino décrit en 1334 un état d’apragmatisme intense de plusieurs semaines dont il a peu souvenir, ainsi que l’existence de séquelles motrices qui ne l’empêcheront pourtant pas de continuer à dessiner et à écrire.

Ces faits ne permettent pas de se prononcer quant à la nature de cet épisode: phase catatonique psychotique ou mélancolique, épisode aigu dissociatif, dépressif voire anxieux, ou accident ischémique cérébral… —il est impossible de se prononcer formellement. Ce qui semble avoir le plus changé à partir de 1335, ce sont les préoccupations quotidiennes d’Opicino. Obsédé et tourmenté par l’idée de péché, il n’a de cesse que de construire une représentation du monde au sein duquel son débat intérieur, les dogmes de l’église catholique et la topographie du monde ne font qu’un. Fixée dans le dessin, l’unité du monde ainsi construite apaise l’angoisse car elle matérialise le salut de son âme.

Ce travail d’élaboration solitaire ne semble ni parasité par des hallucinations ni être guidé par un délire de persécution. Les compétences qu’Opicino a pu acquérir au long de son existence (l’écriture, la géométrie, la cartographie, mais aussi ses acquis intellectuels dogmatiques, ésotériques ou astrologiques) sont conjointement mis en œuvre et concourent à faire émerger une représentation définitivement rassurante de son destin. Chez Opicino, un travail opiniâtre de construction, d’élucidation, où forme et fond se conjuguent, se développe désormais en parallèle à celui de la vie quotidienne. Il est difficile de déterminer si c’est l’angoisse ou la culpabilité qui en est l’aiguillon le plus acéré. Dans les cartes qu’il élabore, les contours, les personnes et les mots à la fois dialoguent et s’ignorent. Ils contraignent le spectateur à résoudre ce qu’il peut percevoir comme étant un rébus. Rébus, en effet, car ces formes ne nous sont pas destinées: rien n’y est présent qui cherche explicitement à faire écho à nos préoccupations, à notre sensibilité. C’est à lui même, au Pape et à Jésus-Christ que s’adresse Opicino, et peut-être aussi à son père.

Surface aux contours déjà contraints à la fois par la matérialité et l’absence de l’animal, le parchemin est un médiateur idéal pour qu’Opicino y inscrive sa quête. Il permet en effet que s’illustre de façon dialectique, en fractal de son espace à la fois libre pour l’écriture et contraint par sa forme, une géographie de la doctrine, une organisation des questionnements, une géométrie de la vérité. L’apaisement de l’angoisse chez Opicino semble requérir non seulement une bijectivité entre forme et fond, symbolique et réel, mais aussi une exhaustivité des problématiques, au risque de la surcharge et de l’illisibilité. Détails graphiques et textuels jouxtent et farcissent littéralement des formes géométriques épurées, symboles d’unité et de vérité. Placés à la manière d’un obsessionnel qui redoute que l’absence d’un détail ôte toute capacité de sens à l’édifice global, ces ajouts témoignent de l’intensité de l’angoisse d’Opicino. Davantage que la psychose, c’est ainsi l’angoisse qui semble être la composante psychopathologique la plus à même de nous éclairer sur l’état mental du scribe lorsqu’il dessine ses planches.

Un courant scientifique émerge depuis quelques années réfutant le fait que l’identification des troubles mentaux ne repose que sur l’observation des manifestations cliniques (4). En effet, un très grand nombre de symptômes observés dans un trouble mental existent aussi dans un autre. De même, deux patients identifiés aujourd’hui comme souffrant d’une même pathologie présentent d’importantes différences en termes d’évolution et de marqueurs biologiques. La génétique, qui avait semblé pouvoir constituer le juge de paix dans l’identification scientifique des maladies mentales, s’avère en réalité éminemment dépendante dans son expression des interactions qu’elle noue avec son environnement. Les aspects culturels et subjectifs des troubles qui avaient un temps été délaissés ont à nouveau les faveurs des chercheurs. Cette approche propose pour définir un trouble mental de combiner l’observation clinique à l’expérience vécue du patient et l’identification de paramètres biologiques spécifiques (biomarqueurs).

La psychose n’échappe pas à ce mouvement conceptuel. Des processus isolés présents dans la psychose comme la capacité d’inhibition, de coordination des informations cérébrales, notamment en ce qui concerne l’activité langagière et symbolique, sont maintenant isolés comme des entités psychopathologiques à part entière. Ces processus cliniques ne sont plus conçus isolément, ils sont désormais associés à des marqueurs biologiques. Ces derniers concernent le cerveau (par exemple le volume ou le type de connections de certaines régions cérébrales), mais correspondent aussi à des anomalies biologiques du corps entier comme l’inflammation, l’immunité, la composition en lipides des membranes (5).

Avec cette approche, il devient tout à fait possible, pour des raisons diverses, de présenter une expression pathologique dans un secteur restreint de son comportement, de ses productions idéiques, de ses affects. Bien entendu, et habituellement, lorsque le processus pathologique est important, ce champ isolé se trouve combiné à d’autres, formant les entités cliniques telles que nous les concevons aujourd’hui. Toutefois, le nombre de ces combinaisons et leur histoire naturelle est beaucoup plus importante qu’on ne l’avait jusqu’alors soupçonné.

Dans le cas d’Opicino, il est possible, pour des raisons qui nous sont actuellement inconnues, que l’épisode de 1334 ait été associé à un changement d’activité cérébrale dans un champ particulier de cette dernière. Il en résulterait une modalité particulière de conception et d’organisation de la réalité telle qu’on l’observe dans la psychose.

Ce qui nous est donné à voir des productions d’Opicino ne doit pas pour autant être considéré comme la simple expression de ce dérèglement —une sorte de représentation graphique du désordre psychique. Ce que nous observons est un travail de reconstruction, d’élaboration, d’élucidation. Bien davantage qu’une inscription, sur un parchemin, du dérèglement du fonctionnement cérébral ou de l’entendement, ce qui nous est donné à voir est une création, création d’un sujet soumis à de nouvelles contraintes de compréhension du monde pour lesquelles il rassemble tous les acquis d’une vie pour donner sens à son présent. Ce qui nous touche aujourd’hui dans les productions graphiques d’Opicino de Canistris c’est justement la puissance créatrice dont il fait preuve —la démarche d’un homme à la fois loin et si proche.»

Philippe Nuss, psychiatre et chercher en biologie moléculaire (CHU Saint-Antoine & Université Pierre et Marie Curie, Paris)

Notes

(1) S. Freud. Métapsychologie, Gallimard,  Paris, 1983 (1915)
(2) Jacques Lacan, « D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose », dans Écrits, Paris, Seuil, 1966, p. 577
(3) T.R., Insel, «Rethinking schizophrenia», Nature, n°468, novembre 2010, p. 187-193
(4) C. Tamminga et al., «Clinical Phenotypes of Psychosis in the Bipolar-Schizophrenia Network Intermediate Phenotype (B-SNIP)», American Journal of Psychiatry, vol. 170, n°11, novembre 2013, p. 1263-1274
(5) Nuss p., et al., «Abnormal transbilayer distribution of phospholipids in red blood cell membranes in schizophrenia», Psychiatry Researche, vol. 169, n°2, septembre 2009, pp. 91-96

Bruce Bégout. Orwell et la surveillance

Article publié le : lundi 4 avril 2016. Rédigé par : Liliane

Bruce Bégout. « Orwell et la surveillance ». Extraits de cet article paru dans Philosophie magazine n°98, pp. 80-83

En encadré dans cet article,  un bref rappel de conceptions contemporaines de la surveillance par V. d. O.:

Foucault. « Dans Surveiller et punir, Foucault fait du panoptique de Bentham le modèle des sociétés disciplinaires contemporaines. […] l’individu devient « objet d’une information, jamais sujet dans une communication ». La surveillance s’exerce non seulement sur son corps mais sur ses opinions, ses habitudes, ses craintes. Place au pouvoir « biopolitique ».

Deleuze. « Quand les « sociétés disciplinaires » décrites par Foucault règnent par le mot d’ordre, la « société de contrôle » deleuzienne instaure à sa place le chiffre qui transforme les individus en données, échantillons, marchés. « Le marketing est maintenant l’instrument du contrôle social, et forme la race impudente de nos maîtres. » : la surveillance est désormais continue, appliquée à un individu numérique. C’est la fin de « l’homme enfermé » au profit de « l’homme endetté ».

Agamben. « L’exception devenue permanente n’est plus une hypothèse mais une idée appliquée même en démocratie. Agamben prend l’exemple de la prison de Guantanamo. Ni prisonniers ni inculpés, les detainees relèvent d’une « vie nue » privée de tout statut juridique. La menace terroriste remplace l’ancienne raison d’État par les « raisons de sécurité », posant les bases d’un nouvel « État de sécurité ». Il s’agit d’instaurer un « contrôle généralisé et sans limites ».

Bruce Bégout. Orwell et la surveillance. Extraits de l’article :

« Orwell n’aura de cesse d’observer et d’analyser les nouvelles techniques de manipulation des totalitarismes nazi et soviétiques. […] la pensée totalitaire ne cherche pas à obtenir la simple soumission des individus, elle souhaite leur conformation totale au projet politique. Elle ne veut pas des sujets, mais des adeptes fervents et acritiques. Aussi ne se réduit-elle pas à l’usage de la force qui soumet de l’extérieur les corps récalcitrants, mais elle exige la transformation interne de la sensibilité et de la pensée.

Si Orwell, durant toutes ses années [depuis 1937, guerre d’Espagne jusqu’à 1945], consigne dans ses essais et articles ces avancées techno-politiques dans le pire et met en garde contre ce contrôle de la conscience qu’opèrent la propagande et la police secrète des États totalitaires, ce n’est que dans 1984 [commencé en 1945, publié en 1949, un an avant sa mort], qu’il en tire toutes les conséquences. […] il a constaté que ses compatriotes sous-estiment la menace totalitaire, comme ils ont d’une certaine manière sous-estimé la menace d’Hitler […]. Pour alerter les consciences, […] il convient de combler ce déficit de représentation. La fiction est le meilleur outil pour figurer ce que les Occidentaux sont incapables de mesurer. […] Orwell emploie le roman de l’utopie inversée pour donner à voir l’univers gris, clos et infernal dans lequel un État totalitaire enferme les individus. C’est là que l’imagination vient prendre le relais de l’expérience et permet de présenter dans l’intuition ce qui relève -encore- de la fiction.

S’inspirant de Talon de fer de Jack London et surtout de Nous autres d’Eugène Zamiatine, avec son univers mathématisé et ses maisons de verre, Orwell invente un monde dans lequel la classe des organisateurs, pour reprendre une expression de James Burnham dans The Managerial Revolution, 1941, est totalement soumise à une oligarchie qui organise sa vie, des désirs notamment sexuels et ses pensées. Alors que la masse invisible des prolétaires est presque abandonnée à elle-même, dans les limbes du travail manuel, seuls les employés de l´État  sont soumis au contrôle sévère de leur existence quotidienne. Orwell imagine différents dispositifs qui permettent cette surveillance générale. Notamment le télécran qui permet d’observer chacun chez soi sans que l’on sache si l’on est effectivement observé [panopticon de Bentham]. La réforme technocratique du langage ( le novelangue qui nettoie la langue de sa subtilité, de sa complexité, de sa plasticité et lui substitue l’euphémisme et le mensonge et la police de la pensée. […] on peut supposer que lorsque [la surveillance] parviendra à annihiler tout désir de révolte, 1984 deviendra Le Meilleur des mondes de Huxley ou le pays des Houyhnhnms des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, ce « stade supérieur de l’organisation totalitaire, celui où le conformisme est devenu si général qu’une police est inutile ».

[…] Le régime de surveillance s’en remet à cette persécution passive qu’est le contrôle à distance. C’est le monopole de la définition de la réalité et de la vérité qui est en jeu. La surveillance traque sans cesse les propositions hétérodoxes et favorise leur élimination. C’est une guerre immatérielle qui se déploie ici. La guerre pour le contrôle de l’esprit et la soumission intellectuelle. Le but étant l’acceptation de l’impuissance du plus grand nombre et la reconnaissance de son incapacité à changer la réalité telle qu’elle est produite, médiatisée et légitimée par le pouvoir.

« Le plus effrayant dans le totalitarisme, écrit Orwell dans « À ma guise », un article publié dans Tribune en 1944, n’est pas qu’il commette des atrocités, mais qu’il détruise la notion même de vérité objective: il prétend contrôler le passé aussi bien que l’avenir. »

[…] la morale à tirer de ce dangereux cauchemar est, pour lui qui créa en 1945 le Freedom Defence Commitee, qu’il faut résister au déploiement de cette nouvelle tyrannie, de cette puissance technique des États qui, recherchant le « pouvoir et non l’argent », considère les citoyens comme des criminels potentiels à surveiller.

Une fiction en deçà de la réalité [à débattre]

[…] le système de surveillance ne se limite pas au télécran, il implique à présent tous les objets technologiques qui, étant interconnectés, échangent continuellement des informations, localisent leurs utilisateurs et stockent des données. Le télécran, qui observe Winston Smith, est pour ainsi dire sorti du salon et se balade désormais partout avec nous, sous la forme de multiples objets mouchards. En outre, la surveillance n’est plus verticale, l’apanage de l’État, libéral, ou autoritaire, ce qui dans le cadre des situations d’urgence, revient au même, mais elle devient horizontale, un élément fondamental et quotidien du traitement commercial des données [Deleuzie plus haut] et de l’inter contrôle des utilisateurs eux-mêmes. […]  les individus eux-mêmes sont à la fois surveillés et surveillants, car ils subissent l’espionnage technologique et y participent en signalant, repérant, filtrant. Il ne s’agit pas ici de minimiser la politique de surveillance généralisée des États, et qui doit être strictement encadrée par la loi et le respect des droits fondamentaux des individus – même si l’on peu se demander si elle est aussi forte et efficace qu’on se la représente parfois dans de grands fantasmes dystopiques- mais de souligner que la surveillance marchande et interpersonnelle semble autrement plus présente et prégnante dans nos vies. » Bruce Bégout

Jean-Pierre Filliu. Éviter le « tout à l’ego »

Article publié le : mercredi 23 mars 2016. Rédigé par : Liliane

Paru dans Le Monde

Pour vaincre Daech, étudions son mode d’action plus que sa propagande

Dans le débat qui s’est instauré sur le djihadisme, l’attention se concentre trop sur la littérature produite par les groupes terroristes. Il vaudrait mieux ne pas donner tant d’écho à cette communication forcément trompeuse

Les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis ont chargé d’un sentiment d’urgence, voire d’angoisse, le nécessaire débat sur la prévention du recrutement djihadiste. On en est souvent venu à oublier, pris que nous sommes si souvent dans nos logiques hexagonales, que les djihadistes français représentent moins de 3 % des combattants étrangers enrôlés sous la bannière de Daech, le bien mal nommé  » Etat islamique « . Toute réponse par trop franco-française trouve ainsi en elle-même ses propres limites. Les attentats qui ont ensanglanté Bruxelles, mardi 22 mars, le rappellent tragiquement, tout comme ceux qui les ont précédés à San Bernardino, Tunis, Istanbul ou Jakarta.
Des querelles de personnes, souvent anciennes, se sont réveillées. On ne peut que regretter ce nouveau débordement d’un tel  » tout-à-l’ego  » alors que l’intérêt et la gravité de la menace devraient faire taire ces différends, somme toute mineurs au regard de l’enjeu. Aucun intellectuel ne peut prétendre détenir seul la réponse à un phénomène aussi complexe. Et chaque discipline académique est appelée à contribuer à la réponse collective au défi djihadiste.

C’est sur le terrain que je m’efforce de recueillir les éléments de compréhension et d’interprétation du développement djihadiste. L’accès physique à ce terrain est devenu si risqué que la médiation d’un réseau de contacts sur place s’impose. Il y a des limites à ma méthode et à mon corpus, de même que ma conviction de la centralité de l’implantation syrienne de Daech, qui attire toujours des centaines de volontaires chaque mois, venus du monde entier.
C’est pourquoi seule une opération terrestre contre Rakka, menée par des forces révolutionnaires syriennes, arabes et sunnites, pouvait permettre, avec le soutien aérien et logistique de la coalition anti-Daech, de renverser la dynamique triomphaliste des partisans de Baghdadi. C’est là-bas, en Syrie, que se joue le sort de la bataille contre Daech et force est de constater avec amertume que, en dépit de communiqués trompeurs, car souvent exagérés, cette bataille n’a pas encore réellement débuté.
Pendant que ces préparations de terrain se déroulent là-bas, sans changer fondamentalement le rapport de force, il importe donc de mobiliser ici des ressources de communication d’une efficacité plus percutante -contre Daech. Car s’il est un domaine où les partisans de Baghdadi jouissent d’une domination évidente, c’est bien celui de la propagande.

Je soumets donc trois propositions à la critique et au débat, étant conscient de leurs limites, mais aussi de leurs atouts.

[1] Parler de conversion plutôt que de radicalisation.

On peut définir la conversion politique ou religieuse comme un réagencement global des manières de voir, des manières d’être et des manières de faire. La conversion est un «devenir autre». Elle se caractérise par un démantèlement de l’appareil d’interprétation de la réalité.  » Cette citation, tirée du livre de Laurent Kestel intitulé La Conversion politique. Doriot, le PPF et la question du fascisme français (Raisons d’agir, 2012), s’applique pleinement à la  » conversion djihadiste « . Distinguer les  » convertis  » à l’islam des autres parmi les recrues de Daech ne suffit plus, c’est l’entrée dans la secte djihadiste qui est vécue comme une conversion, quel que soit l’environnement culturel ou religieux des recrues. Tous les observateurs s’accordent en effet sur le caractère tellement accéléré de la  » radicalisation  » qu’il est peut-être temps de la concevoir comme une rupture brutale, un basculement multiforme, une conversion dans tous les sens du terme.

[2] Dépasser la fascination pour la propagande de Daech.

L’attaque djihadiste du 19 mars dans le nord du Sinaï, avec au moins treize policiers tués, a été justifiée par Daech par… les mauvais traitements infligés par les forces de sécurité à la population féminine locale. Cette justification  » chevaleresque  » n’est évidemment pas la motivation principale des attaquants. La dynamique djihadiste dans le Sinaï est bien plus révélatrice que la littérature de propagande qui l’accompagne. Cet exemple paraît excessif, mais Daech ne cesse de se parer de nobles causes pour légitimer ces tueries. C’est pourquoi je ne crois pas à la pertinence d’une analyse littéraliste des communiqués de Daech, souvent rédigés a posteriori pour en maximiser l’impact en termes de déstabilisation de la population visée. La saine prudence qui règne désormais envers les vidéos djihadistes devrait aussi prévaloir à l’égard de la littérature de l’organisation. Ce sont les pratiques bien plus que les textes qui permettent de comprendre le fonctionnement djihadiste et, d’anticiper ses prochaines initiatives.

[3] Ouvrir enfin un espace de témoignage aux déserteurs

Ces pratiques de Daech au quotidien, nul ne les connaît mieux que les déserteurs de l’organisation qui ont été écoeurés par de telles exactions, au point de risquer leur vie pour échapper à l’organisation de Baghdadi. Un extraordinaire reportage, diffusé le 15 mars sur Arte – Daech, paroles de déserteurs, de Thomas Dandois et François-Xavier Trégan – , a livré un échantillon de l’ampleur des horreurs que ces déserteurs sont prêts à dénoncer et à documenter. Leur témoignage de repentis sera bien plus crédible pour démonter cette mécanique totalitaire que tous les exercices de contre-propagande menés en Europe ou aux Etats-Unis, même avec la meilleure volonté du monde. Mais la  » Brigade des révolutionnaires de Rakka  » (Thuwar Raqqa), qui exfiltre ainsi ces déserteurs, n’a aucun soutien actif des services occidentaux, pour des raisons qui demeurent obscures.

Chacune de ces propositions aurait appelé un développement bien moins sommaire. Elles ne valent que comme contribution modeste, mais convaincue, au débat citoyen sur notre résistance collective à la menace djihadiste.

par Jean-Pierre Filiu

La schizoanalyse ou l’art de la conversation

Article publié le : dimanche 10 janvier 2016. Rédigé par : Liliane

 schizo1
schizo2

Les philosophes aux prises avec l’esprit du terrorisme

Article publié le : samedi 9 janvier 2016. Rédigé par : Liliane

Dans Philosophie Magazine, n°95, par Camélia Echchihab et Alexandre Lacroix

t1
L’anarchisme ou le terrorisme passionnel Serge Netchaïev, Mikhaïl Bakounine; De l’existentialisme à la « Terreur-Fraternité »? Jean-Paul Sartre; La supériorité de la morale sur la politique Albert Camus.

t2
« Futur gouvernant » ou « perpétuel dissident »? Michel Foucault; La violence du monde global Jean Baudrillard; Aucune justification ne tient! Michael Walzer