Philippe Nys. Les jardins entre nature et culture

Article publié le : Lundi 13 octobre 2014. Rédigé par : Liliane

Pinault. Gehry. la fondation Louis Vuitton à Boulogne

Article publié le : Jeudi 9 octobre 2014. Rédigé par : Liliane

« Nous connaissions tous l’oeuvre de Frank Gehry. Ce qui nous a le plus surpris, c’est la force du rapport entre l’architecture et le paysage parisiens. Il a inscrit dans son dessin la mémoire de la verrière du Grand Palais et plus directement celle du palmarium. C’était une serre monumentale, inaugurée en 1893, l’une des principales attractions du Jardin d’acclimatation du bois de Boulogne. Or, la fondation s’élève à l’emplacement même de ce palmarium. Il faut avoir cela en tête pour comprendre le projet de Gehry. » In Le Monde du jour, p. 22

Retour du parchemin

Article publié le : Mercredi 8 octobre 2014. Rédigé par : Liliane

http://schirn.de/schjerfbeck/en/

Le Bois Raméal Fragmenté (BRF)

Article publié le : Dimanche 5 octobre 2014. Rédigé par : Liliane

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bois_raméal_fragmenté

Été-automne 1995. 93 bis. Étienne en vidéaste

Article publié le : Dimanche 28 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

page_65_plein
Pendant qu’on fabriquait le CD ROM de la Biennale de Lyon avec l’équipe Dallet, Agez, Tourle, Kopp etc., dans le FabLab du 93 bis, au rez de chaussée, Étienne réalisait Le Camp, une home-video de science fiction, dans sa chambre, juste au dessus, au premier étage.

Olivier Roy. Un nihilisme générationnel

Article publié le : Dimanche 28 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

Propos recueillis par Nicolas Truong. Le Monde de ce jour.
La France accorde bien trop d’importance à l’«Etat islamique». Et peut, grâce aux familles, enrayer le djihadisme des jeunes

Alors que des associations musulmanes se mobilisent contre la réduction de l’islam au djihadisme et que la France s’engage davantage dans la coalition, le politologue et spécialiste de l’islam Olivier Roy dresse un bilan critique de la stratégie choisie par le gouvernement français et donne quelques pistes pour éviter qu’une partie de la jeunesse ne rejoigne le terrorisme.

La barbarie des actes commis conduit à se demander si nous n’avons pas affaire à une nouvelle expression du nihilisme contemporain ?

Oui, il y a un nihilisme générationnel qui touche des jeunes paumés de la globalisation, fascinés par la mort. C’est une forme de nihilisme que l’on peut observer dans bien d’autres lieux, comme on a pu le voir dans la tuerie de Columbine, en 1999 aux États-Unis, lors de laquelle des lycéens ont tué leurs camarades après s’être mis en scène dans des vidéos. Ce phénomène, qui touche curieusement les pays protestants, de l’Amérique à la Scandinavie, est attribué à des coups de folie individuels (comme l’attentat d’Anders Behring Breivik en Norvège), alors que le terrorisme d’Al-Qaida serait attaché à l’islam ; il faut donc voir aussi la généalogie commune qui relève d’un nihilisme suicidaire.
C’est donc un phénomène qui dépasse la sphère musulmane. Mais l’apport d’Al-Qaida ou de l’Etat islamique, c’est de fournir à ces jeunes un vrai terrain, un récit d’héroïsme, et la garantie de faire la «une» dans les médias.

Comment sortir du nihilisme ?

Certainement pas par le pessimisme malsain qui s’est emparé des élites intellectuelles françaises, ni le bellicisme pompier de nos dirigeants. Il faut délégitimer l’EI et Al-Qaida en détruisant l’image d’héroïsme et d’aventure qui s’y attache, en les ramenant à ce qu’ils sont : au mieux des paumés, comme les trois Pieds Nickelés qui sont allés se rendre à la gendarmerie, et au pire des bandits, des loubards fascinés par le Scarface de Brian De Palma, mais pas des héros de la communauté musulmane. C’est la seule manière de «dégonfler» l’attrait pour le djihad. Soit le contraire de ce que l’on fait : la charge au clairon et sous le drapeau. La commémoration de la guerre de 1914 est montée à la tête de nos dirigeants !

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. La violence des riches

Article publié le : Dimanche 28 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=176

Fleur Pellerin. L’éducation artistique

Article publié le : Mercredi 24 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

In Le Monde, Culture, p. 10, Entretien avec La Ministre de l’éducation nationale. Propos recueillis par Clarisse Fabre, Alexandre Piquard et Aureliano Tonet
«Ni refaire ni défaire ce qui a été fait depuis 2012»
Fleur Pellerin,  Ministre de la Culture et de la Communication.
Fleur Pellerin, au ministère de la culture. Elisa Haberer pour Le Monde

Extrait:
«Q.: L’éducation artistique était déjà au cœur du projet d’Aurélie Filippetti… Quel bilan tirez-vous des deux années écoulées ?

F. P.: En 2015, les dotations auront augmenté de 25 % par rapport à 2012 ; c’est un premier acquis. Le chemin reste à parcourir sur leur utilisation : aujourd’hui, seulement un quart des adolescents ont bénéficié d’un parcours d’éducation artistique ou culturelle. C’est loin d’être suffisant. Ouvrir l’accès à la culture, c’est donner l’accès physique aux œuvres, mais aussi les clés de compréhension. La réforme des rythmes scolaires doit être une opportunité pour une ambition plus vaste, sur laquelle nous allons travailler avec Najat Vallaud-Belkacem.
L’objectif, ce n’est pas seulement que 100 % d’une classe d’âge ait vu La Joconde ou écouté Don Giovanni. Aujourd’hui, les jeunes sont connectés. Ils ont une expérience artistique qui leur est propre avec des pratiques spontanées sur lesquelles il faut s’appuyer. Il y a ceux qui chantent dans les chorales, ceux qui graffent sur les murs, ceux qui font des dons sur des plates-formes de financement participatif. Il faut susciter des millions de petites épiphanies individuelles.»

Des architectes qui dessinent la place du végétal

Article publié le : Dimanche 21 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

20140921-060449-21889757.jpg
Le jardin géométrique de la Villa Noailles dessiné par Mallet Stevens et re-dessiné par les Radi Designers en 2000.
http://www.radidesigners.com/design1.htm
http://www6.nordnet.fr/mallet-stevens/oeuvre.htm

20140921-074838-28118187.jpg
Chamberlin, Powell & Bon, Barbican Estate, Barbican Centre, Londres http://jlggb.net/blog4/?p=1967
http://modernarchitecturelondon.com/pages/barbican-estate-space.php
http://www.londongardensonline.org.uk/gardens-online-record-popup-m2.asp?id=COL010
http://www.londongardensonline.org.uk

20140921-073648-27408644.jpg
Au pied de la tour Galeo Bouyghes Immobilier de Portzamparc, côté rue Bara, à Issy les Moulineaux, un passage traversant l’îlot où se font face http://www.portzamparc.com/fr/projects/galeo-bouygues-immobilier/le mur latéral commun de petits immeubles d’habitation en meulière rénovées et le versant arrière de la tour de verre, avec mur végétalisé de lierre associé à un massif triangulaire, au sol, de bambous nains. Photo street view.

20140921-113728-41848013.jpg

20140921-114634-42394089.jpg
Le long du boulevard Gallieni, entre les deux immeubles de bureau Dueo et Trieo, un rectangle allongé d’anémones du Japon blanches sur lequel donne les baies d’un bar restaurant. On peut s’approcher du massif de fleurs. L’espace est ouvert.

Robert Smithson. Printed Matter

Article publié le : Mercredi 17 septembre 2014. Rédigé par : Liliane

20140918-073509-27309370.jpg