Qu’est-ce qu’on désire ?

«Michel Foucault: Vous allez trouver que je suis détestable et vous aurez raison, je suis détestable, Œdipe, je ne le connais pas. Quand vous dites qu’Œdipe, c’est le désir, ce n’est pas le désir, je réponds: si vous voulez. Qui est Œdipe? Qu’est-ce que c’est que ça?

H. Pelegrino: Une structure fondamentale de l’existence humaine.

M. Foucault: Alors je vous réponds en termes deleuziens –et je suis entièrement deleuzien– que ce n’est absolument pas une structure fondamentale de l’existence humaine, mais un certain type de contrainte*, une certaine relation de pouvoir que la société, la famille, le pouvoir politique, etc., établissent sur les individus.

H. Pelegrino: La famille est une usine d’inceste.

M. Foucault: Prenons les choses d’une autre façon: l’idée que ce qu’on désire en premier, fondamentalement et essentiellement, ce qui devient le corrélatif du premier objet de désir, c’est la mère. C’est à ce moment que s’instaure la discussion. Deleuze vous dira, et je suis de nouveau d’accord avec lui: pourquoi désirerait-on sa mère? Ce n’est déjà pas si amusant d’avoir une mère… Qu’est-qu’on désire ? Bien, on désire des choses, des histoires, des contes, Napoléon, Jeanne d’Arc, tout. Toutes les choses sont objets de désir.

H. Pelegrino: Mais l’autre aussi est objet de désir. La mère est le premier autre. La mère se constitue propriétaire de l’enfant.

M. Foucault: Là, Deleuze vous dira: non, précisément, ce n’est pas la mère qui constitue l’autre, l’autre fondamental et essentiel du désir.

H. Pelegrino: Quel est l’autre fondamental du désir?

M. Foucault: Il n’y a pas d’autre fondamental du désir. Il y a tous les autres. La pensée de Deleuze est profondément pluraliste. Il a fait ses études en même temps que moi et il préparait un mémoire sur Hume. J’en faisais un sur Hegel. J’étais de l’autre côté, car à cette époque j’étais communiste, tandis qu’il était déjà pluraliste. Et je pense que ça l’a toujours aidé. Son thème fondamental: comment peut-on faire une philosophie qui soit non humaniste, non militaire, une philosophie du pluriel, une philosophie de la différence, une philosophie de l’empirique au sens plus ou moins métaphysique du mot. »

*contrainte
, en français dans le texte.

Michel Foucault, Dits et écrits, 1974, pp. 1494-1495