Jean Starobinski. Notre seul, notre unique jardin

Tout le texte est bien, historique et tout! Qu’est-ce que l’école de Genève: il y en a deux, différentes, mais qui fusionnent. Autre intérêt, l’attention à l’Europe de l’est dont on se fiche en France. Et on peut dire aussi que ce texte de par son titre est un «coup de pied en vache [suisse]» à Voltaire et à Nelson Goodman (Manières de faire des mondes). Il se clôt sur une redéfinition du terme «Humaniste».
Extrait: http://www.editionszoe.ch/livre/notre-seul-notre-unique-jardin

Tags: